Christophe Rocher
Clarinette

Stéphane Payen
Saxophone

Christelle Sery
Guitare Électrique

Fréderic B.Briet
Contrebasse

Sylvain Thévenard

Électronique

Vincent Courtois
Violoncelle

Nicolas Pointard
Batterie

Céline Rivoal
Accordéon

Christophe Rocher

Ses activités sont principalement occupées par le jazz et la recherche du langage « compositionnel », ou la musique totalement improvisée, activiste de la scène musicale, membre de la coopérative artistique Marmouzic, et fondateur de l’association Penn Ar Jazz à Brest et de l’ensemble Nautilis. Christophe a toujours cherché par sa musique à vivre l’instant, à étonner et à développer ses propres voix sonores.

Il a joué au fil du temps dans de nombreux projets du jazz, de la musique improvisée, de la musique contemporaine, électronique aux cotés de Bernard Lubat, Paul Rogers, Hasse Poulsen, Jacques Di Donato, Jacques Pellen, Michel Doneda, Christofer Bjurström, Yuri Yaremtchuk, Yukiko Nakamura, Pascale Labbé, Jean Morière, Edward Perraud, Nicolas Mahieux, Jean-Luc Landsweert, Christophe Lavergne, Olivier Benoit, Claude Tchamitchian, Gualtierro Dazzi, Naab, Carlo Rizzo, Géraldine Keller, Roger Turner, Daunik Lazro, Jean-Philippe Morel, Assif Tsahar, Elise Caron, Hamid Drake, Joëlle Léandre, Jeb Bishop, Rob Mazurek, Nicole Mitchell, Sylvain Thévenard, Jo Fonda …

né à Clichy en 1967, il se passionne pour toutes les musiques depuis toujours. Ayant débuté la pratique musicale à 5 ans, il considère la clarinette comme un terrain de recherche et d’expérimentation depuis le début de son apprentissage.
Il a suivi un cursus classique au Conservatoire de Musique de Clichy, parallèlement à ses études d’Ingénieur en Intelligence Artificielle jusqu’en 94.
En 1990, il part 3 mois en Amazonie Équatorienne pour collecter des musiques traditionnelles des indiens Shuars avec l’ethno-musicologue et ami Pierre Salivas (CD « Le monde Sonore des Shuars » (Anent Shuar) en 95)

Il débute sa carrière de musicien professionnel en 93 dans « Oxyde de Cuivre » tournées européennes jusqu’en 2000 (CDs en 95 et 99) et avec le quartet « CLAXES ».
il crée « Closed Mountains » ensemble de création musicale avec les musiciens ukrainiens (Roman Ros et Yuri Yaremtchuk) en 1996, entre musique improvisée et compositions (tournée en Ukraine en 99, en France en 2000, CD en 99 chez Jazzland).

En 97 Christophe crée l’association Penn Ar Jazz (2 festivals, une programmation régulière et de nombreuses actions en direction des publics, autour des musiques de jazz et improvisées). Durant 10 ans, il a encadré les « Luisances », rencontres de musique improvisée à Brest. Il continue aujourd’hui de s’impliquer activement, en tant qu’artiste, pour accompagner le développement territorial du projet de Penn Ar Jazz.
Il a créé Marmouzic, structure de production artistique avec Christofer Bjurström et Catherine Le Flochmoan dans le but de produire et accompagner leurs créations. Puis en 2014, l’association NEMO qui produit les créations de l’ensemble Nautilis.

Aujourd’hui, Christophe assume la direction artistique de l’ensemble Nautilis, anime un programme d’échange artistiques (ARCH) et culturels entre les musiciens de Chicago et ceux de l’ensemble Nautilis. Joue dans l’ensemble de musique electro-acoustique Boréal Bee, dans le Circum Grand Orchestra et au cotés de nombreux musiciens de jazz français. Il joue au sein du dispositif « The Bridge » créé par Alexandre Pierrepont (échange entre musiciens français et américains) et dans de nombreuses créations musicales en France et à l’étranger.

En 2001 :

Il crée le « Klektic Orkestra » avec Etienne Callac, Karl Gouriou, Christofer Bjurström, Christophe Lavergne, invité : Jacques  Pellen.

En 2002:

il participe à d’autres ciné-concerts crées par Christofer Bjurström en quartet (avec Cécile Girard : violoncelle et François Malet : batterie) et sextet : « la belle nivernaise » de Jean Epstein, « Cauchemar et Superstition », ciné-concert pédagogique avec 40 musiciens…

Création aux cotés de la comédienne Monique Lucas et du metteur en scène Eric Houguet de « Aucun de nous ne reviendra » d’après Charlotte Delbo.

En 2003 :

création « Le Cirque de Chambre » de Jean Morière, aux cotés de Naomi Mutho, Hughes Germain, Olivier Benoit, Edward Perraud …

création « Short Connexion » de Gualtiero Dazzi aux cotés de Carlo Rizzo, Naab, Géraldine Keller, Christofer Bjurström…

Rejoint « l’Aérophone» aux cotés de Michel Donéda, Fabrice et Laurent Charles, Sébastien Cirotteau …

En 2004:

enregistrements en 4tet avec Pascale Labbé / Paul Rogers / Edward Perraud

concerts en trio avec Paul Rogers / Edward Perraud

joue avec la Compagnie Lubat

En 2005 :

Création de « La Marmite à Sons » : orchestre variable pour non-musiciens dans le cadre des ateliers democratiques du Quartz (scène nationale de Brest). Il renouvelera cette expérience chaque année jusqu’à aujourd’hui avec des publics différents (familles, écoles d’arts, maisons d’arrets, scolaires … )

Il crée le trio « Extenz’O » avec Edward Perraud et Olivier Benoit de musique totalement improvisée (CD en 2007) ils jouent au Festival Beta project à Pau, Festival d’Uzeste, Le Petit Faucheux (Tours), au Pannonica (Nantes), à D’jazz au bistrot à St Claude et à la Malterie à Lille, Théâtre de bouffe du Nord (Paris), à France musique (à l’Improviste) …

Depuis cette année, Christophe intègre le Circum Grand Orchestra (deux Cds entre 2005 et 2011, création de l’orchestre Feldpath d’Olivier Benoit avec 32 musiciens)

il participe au Sextet « Apsis » de Nicolas Pointard et joue avec la Compagnie Lubat.

En 2006:

il crée l’Art Ensemble of Brest au Quartz scène nationale de Brest.

il participe au CD « Esprit de Sel » d’Hughes Germain avec l’ensemble Sillage dirigé par Phillippe Arii-Blachette

en 2007/08 :

joue en duo avec

Assif Tsahar, Daunik Lazro, Christofer Bjurström , Erwan Keravec, Christian Pruvost, Hughes Germain (siestes musicales)

Tournée avec l’Art Ensemble Of Brest (Libre Fanfare de scene et de place de village)

participe au Nimbus (formation de 6 mois autour de la musique d’Aka Moon) avec Fabrizio Cassol

au service d’autres :

Trio Jean Moriere, APSIS, Courants d’airs (Ly thanTien Danse, voix, Géraldine Keller voix, Christophe Rocher Clarinettes), Circum Grand Orchestra, Felthpath, Hughes Germain (« Esprit de sel »), Christofer Bjurström Quartet, Ciné-concerts de Christofer Bjurström, Ciné-concert les onzes diables de Stéphan Orins

Création du BD-Concert sur la bande dessinée de Kriss et Etienne Davodeau: « Un Homme est mort » qui tourne encore aujourd’hui (avec Sylvain Thevenard, Electronique, Olivier Benoit, Guitare et Jean-Philippe Morel, Contrebasse).

en 2009:

Création du spectacle Passage Secret pour jeune public, avec Christofer Bjurström et Elise Caron (tournées en 2009, 2010 et 2011)

En 2010 et 2011 :

Création de Boreal Bee, en duo avec Sylvain Thevenrd, au Petit Faucheux, Tours.

Création du Grand Ensemble Nautilis

Joue en Duo avec Jacques Di Donato (tournée en Ukraine)

en Tournées : Passage Secret, Circum Grand Orchestra, Création du Christofer Bjurström 4tet (CD : « Ookpik »), participe au Nimbus Orchestra (formation de 6 mois autour du M-Base) avec Steve Coleman.

Anime avec Christofer Bjurström le jumelage (Penn Ar Jazz) avec le Collège J Prevert de St Pol de Léon

En 2012 :

Christophe est à l’initiative de la création de l’ARCH (dispositif de création et d’échanges artistiques entre Brest et Chicago) en collaboration avec l’AACM et l’Umbrella de Chicago, Penn Ar Jazz et le musée du Quai Branly. Nombreux concerts dans ce cadre en France et aux Etats-Unis

En 2013 :

nouveautés :

résidence avec le danseur Pierre Jallot à Saint Brieuc, création d’une forme de 20 mn.

Nouvelle création du Circum Grand Orchestra à la scène nationale « la rose des vents », Lille

Nautilis : création d’un concert JP, Création du Quintet « Bonaventure Pencroff » au sein de l’ARCH, avec Jeb Bishop, Rob Mazurec, Alexandre Pierrepont, Frédéric Briet et Nicolas Pointard.

En 2014/15 :

Nouvelle création du Circum Grand Orchestra sous la direction de Christophe Hache.

Nautilis : création d’un concert JP en Trio, Création du Groupe Bonaventure Pencroff au sein de l’ARCH, avec Jeb Bishop, Rob Mazurek, Alexandre Pierrepont, Frédéric Briet et Nicolas Pointard

Création du triptyque « Nos Futurs » de Boreal Bee avec 3 voix d’hommes (Anne-James Chaton, Beňat Achiary, Mike Ladd)

Création et composition du photo-concert Regards de Breizh, Nautilis joue la Bretagne de Guy Le Querrec.

Création en octobre 2015 du Third Coast Ensemble, grand ensemble franco-américain

En 2016 :

création « Nos Futurs? »

spectacle Jeune Public « Rrêve Sélavy »

Tournée The Bridge avec Nicole Mitchell, David Boykin, Christian Pruvost et Lionel Garcin

Discographie  sélective:

  • • Third Coast Ensemble / dir : Rob Mazurek (RogueArt 2017)

    Nos Futurs ? (Abalone Production 2016)

    • Regards de Breizh (Innacor 2016)

    Circum Grand Orchestra (CircumDisc 2014)

    Bonadventure Pencroff (Marmouzic 2013)

    Nautilis (Marmouzic 2012)

    Ookpik – Christofer Bjurström Quartet (Marmouzic 2011)

    Le ravissemenent, Circum Grand Orchestra (CircumDisc 2010)

    Carnet de voyage pour un voyageur immobile (Marmouzic , Christofer Bjurström)

    Le Disque Vert, Arnaud Le gouefflec (2009)

    Esprit de Sel ,Hughes Germain (Césaré 2009)

    Extenz’O (Marmouzic 2007)

    Duo Bjurström-Rocher (Marmouzic 2005)

    Circum Grand Orchestra (CircumDisc 2005)

    Les Lèvres nues (Nûba/ Orkhêstra)

    Closed Mountains (Jazzland)

    http://www.christopherocher.eu

Presse

la musique circule, respire, le discours est fluide. Une musique improvisée sans oeillères avec un goût affirmé pour des mélodies et des rythmes naissant d’alliages de timbres originaux. Une certitude : Christophe Rocher se hisse vers le sommet de la liste des « clarinettistes français qui comptent ».

thierry Giard « culture jazz »

Il est étonnant de noter comme tant de cruauté savante avec la matière sonore débouche sur tant de poésie musicale… dire depuis le souffle jusqu’au son, l’avènement de la mélodie … un travail de recherche qui en surprendra plus d’un, à mi-chemin entre musique écrite et improvisation »

Gaëtan Le Guern, Ouest France

Stéphane Payen

Stéphane Payen est saxophoniste, compositeur, pédagogue, éditeur et directeur artistique de In’n Out.

Aujourd’hui, il est surtout identifié pour son travail avec Thôt (de 1996 à 2011) et The Workshop, (depuis 2012). Plus récemment, il a enregistré avec Morgan The Pirate (projet en sextet dédié à la musique de Lee Morgan). Parallèlement, il se produit en duo avec Guillaume Orti ou Daniel Erdmann.
On le retrouve également au sein de Print de Sylvain Cathala, avec Twins (avec Fred Jackson Jr, Edward Perraud, Frank Rosaly ou Makaya Mac Craven dans le cadre du projet The Bridge), dans différentes formations dirigées par Doug Hammond ou encore l’Orphicubed’Alban Darche, le 11h11 Orchestra. On le retrouve également avec Makoto SatoIzumi Kimura, Dominique Pifarely, Ronan Guilfoyle …

Comme compositeur, on le retrouve à la croisée de différentes esthétiques (jazz, musique contemporaine, …). Parallèlement aux répertoires dédiés aux ensembles qu’il dirige, Stéphane Payen a notamment écrit Dodecahedron pour le European Saxophone Ensemble (12 saxophones) ou encore Spring Waves pour piano 4 mains (pour le Duo Reynaldo). En 2008, le quatuor de saxophone Xasax créé Game. Il travaille également depuis quelques années à l’arrangement de répertoires de compositeur du XXème siècle tels que Hans Werner Henze, György Ligeti, Charles Ives, Luciano Berio … Son écriture est aussi fortement marquée par certains aspects de la musique carnatique (Inde du Sud), du Sabar (Sénégal) ou encore les musiques pygmées de République Centrafricaine. Il est également compositeur d’œuvres à caractère pédagogique.

Egalement très actif comme pédagogue, il enseigne depuis 2010 au CRD de Montreuil. Par ailleurs, il co-anime (avec Barak Schmool) les F-ire Workshops à City University (Londres) et dirige régulièrement des stages et/ou masterclasses en France et à l’étranger (Royal Academy à Londres, Sibelius Academy à Helsinky, EJMA à Lausanne, Royal Irish Academy et Newpark Music Center à Dublin, Université Jean Jaurès à Toulouse ….).

————–

Stéphane Payen débute son apprentissage de la musique et du saxophone  à l’âge de 13 ans  avec Eric Régnier. Au lycée, sa rencontre avec Annick Chartreux sera par ailleurs déterminante. C’est ensuite en autodidacte qu’il poursuit son apprentissage de l’instrument avant d’étudier avec Eric Barret. Parallèlement,  il étudie avec Serge AdamBenoît Delbecqet renforce sa formation au cours de stage avec Philippe ChagnePascal GaubertFranck SteckarGeorge RusselDave LiebmanRichie Beirach … En 1993/94, il étudie au Berklee College of Music avec Bill PierceGeorge GarzoneDavid LockeSteve ProsserBill Scism

De 1996 à 2000, il dirige ses premiers orchestres, notamment lors de concerts aux Instants Chavirés organisés par l’association Mercoledi & Co (Frédéric Bargeon-Briet, Christine Bertocchi, Eric Chalan, Gilles Coronado, Geoffroy De Masure, Guillaume Orti, Gilbert Roggi). Par la suite, il est membre du collectif Hask (avec Steve ArgüellesBenoît DelbecqHubertDupont et Guillaume Orti) de 2000 à 2004 (date de sa dissolution).

WEST, le plus récent album du violoncelliste Vincent Courtois pour le label La Buissonne, est l’œuvre d’un compositeur accompli.

« Je sens que ma musique est devenue plus précise, évoluant vers un point ou un lieu idéal – grands espaces, silences mélodiques, paysages monumentaux que l’on peut parcourir sur des parcours intimes, grâce à de mystérieuses cartes cachées » commente Vincent Courtois qui collabore depuis peu avec d’autres artistes de diverses disciplines, qu’il s’agisse de cinéma (il a composé la musique originale d’Ernest et Célestine, film d’animation primé aux César et nominé aux Oscars), de littérature (America de Raymond Carver, pièce musicale avec Pierre Baux) ou de photographie (Intuition, avec Michael Ackerman et Christian Caujolle, Rencontres d’Arles 2014).

« Concevoir, écrire et orchestrer des notes, presque comme s’il s’agissait d’un plan de voyage, est devenu l’axe principal de mon travail, un axe dont je ne peux me passer. Un studio d’enregistrement est un lieu pas comme les autres, ces routes musicales se déroulent et s’animent ».

Le mythique studio La Buissonne, où Vincent Courtois est à nouveau invité à travailler, d’abord en solo avec le producteur et ingénieur du son Gérard de Haro, puis avec le pianiste Benjamin Moussay et les saxophonistes Daniel Erdmann et Robin Fincker, est le lieu de naissance d’un disque assez unique : « Pendant que nous l’enregistrions et le mixions, le titre continuait à jouer dans ma tête, un seul mot, « WEST », une direction, presque une décision, une résolution ; un voyage ailleurs, vers l’inconnu, et une promesse de grandes découvertes » ajoute Vincent Courtois.

WEST est un disque important, un témoignage des choix poétiques sans compromis d’un musicien qui a choisi de s’exiler volontairement, de se replier sur lui-même afin de créer de nouveaux horizons pour son public.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Christelle Sery

«  Je fais sonner mes cordes dans le monde des musiques créatives. De formation classique (CNR de Nice, CNSM de Paris), je continue à ouvrir les frontières entre mes pratiques écrites, orales, acoustiques, électriques. J’explore les possibilités expressives de mes instruments en solo et en collectif (Ensemble Cairn, Ensemble Intercontemporain, orchestres parisiens, Miroirs étendus) et participe aux principaux événements dédiés à la création contemporaine en France, Suisse, Autriche, Taïwan, Japon, Chine, U.S.A..

Mon goût pour les spectacles pluridisciplinaires m’entraîne à jouer avec la danse, le théâtre et la poésie, la scénographie et la vidéo, le cirque.  

Actuellement j’aimerais développer le duo Ortie Brûlante avec la chanteuse Géraldine Keller et le trio Yrès Del Mar avec Michel Deltruc et Louis-Michel Marion. Je fais partie du collectif Spat’sonore.

En 2019-2020, je participerai à l’ensemble Nautilis de Christophe Rocher et à Dracula, premier spectacle jeune public de l’ONJ-Frédéric Maurin.

Titulaire du CA en guitare, je partage volontiers mes expériences (pôles supérieurs de Dijon et Lille, MacGill University, Berkeley, Universités de Taïwan). 

Depuis 2017, j’interviens à l’ESMD de Lille dans le cadre des Projets d’éducation artistique et culturelle.

—-

Spectacles/ Groupes :

L’Atelier du  Plateau fait son cirque

Le bâton d’Arara 

Set pour sept femmes de François Raffinot

Doux Mix avec Sylvaine Hélary

La jeune fille et la nouba de Ludovic Montet

K Lear de  Marie Montegani

Territoires de l’âme de Jonathan Pontier

Doux Mix et Léger Sourire

Up to 1970 de Serge Adam

Le Nerf de Guillaume Malvoisin

Duo avec Raymond Boni

Trio Descharrières – Séry – Bacquias

Une petite histoire de l’Opéra de Laurent Dehors

Chanson Politique de Laurent Dehors

Journal d’une apparition

Etude de fesses – Projet Bloom

Le Gouffre d’en haut de Françoise Toullec

Calme sombre de l’enfance

Campo Santo de Jérôme Combier et Pierre Nouvel

Flamenco Punk (avec Fred Maurin et Pierre Durand)

La légende des jumeaux (Cie A force de rêver)

Pensées sauvages (Cie Les bruits de la lanterne)

Poésies bancales (Cie A force de rêver)

Discographie:

Blanc Mérité – Ensemble Cairn

Journal d’une apparition

Gone  Ensemble Cairn 

Up to 1970 Serge Adam 

Ave Golondrina – solo

Pages acoustiques – solo

Lieux et Non Lieux – Ensemble Cairn

Vies Silencieuses – Ensemble Cairn

Pays de vent – Ensemble Cairn

…et aussi…

Chronos in USA – Marjolaine Reymond et invités

Gypsy Moment – Mathieu Neveol et invités

Oeuvres de Raul Maldonado – Quatuor Lutetia

Danielle Bouthillon – Airs d’opéra et mélodies russes  

Contrebassiste, improvisateur, interprète, enseignant, producteur, né le 30 juin 1962, à Paris.

Il étudie la contrebasse auprès de Jean-François Jenny-Clark.

Vers 1980 il débute sa carrière de musicien dans le Quartet Spiral de Simon Goubert, puis dans Magma-Offering et Alien Quartet/Trio de Christian Vander. Jusqu’en 1990 il jouera dans de nombreuses formations en tant que sideman, avec des musiciens tels que : Emmanuel Bex, Georges Brown, Steve Grossman, Michel Graillier, Alain Jean Marie, Siegfried Kessler, Aldo Romano, Alvim Queen …

Vers 1990, il rencontre Benoit Delbecq, Guillaume Orti, Olivier Sens, Geoffroy Demasure, Hubert Dupont, Gilles Coronado puis Steve Argüelles et Stéphane Payen.

Ces rencontres fondamentales qui seront à l’origine de la création du Collectif Hask, détermineront nombre de ses collaborations et de ses projets, jusqu’à aujourd’hui.

En 2000, il s’installe à Brest pour construire la classe de Jazz du Conservatoire. C’est dans ce cadre qu’il crée et dirige, pendant 10 ans, le Nimbus Orkestra : orchestre pédagogique ayant permis à de nombreux élèves de prendre leur élan et à nombre de professionnels de venir se ressourcer. Cette direction pédagogique lui a permis d’inviter successivement, en résidence, les artistes : Benoit Delbecq, Guillaume Orti, Bo Van Der Werf, Stéphane Payen, Olivier Benoit, Fabrizio Cassol, Geoffroy Demasure, Malik Mezzadri et Steve Coleman.

Aujourd’hui, il enseigne dans ce même Conservatoire l’étude de la contrebasse et de l’improvisation.

Depuis 2010, il partage sa vie de musicien entre des projets liés au territoire breton avec l’ensemble de musiciens brestois Nautilis, le trio de l’accordéoniste Alan Madec, et des groupes internationaux comme Bonadventure Pencroff (Brest- Chicago) et The Bridge #7 (France-NewYork-Chicago) Il collabore ponctuellement dans d’autres ensembles Franco-Américain avec les musiciens : Joshua Abraham, Matt Bauder, Samuel Blazer, Hamid Drake, Taylor Ho Bynum, Mike Reed, Isaiah Spencer, Michael Zerang …

En 2014, il travaille à la création du trio Rouge dont il sera le leader aux côtés de Guillaume Orti et Simon Goubert.

Depuis le début de son activité musicale, il collabore ponctuellement à des ensembles de musique contemporaine et orchestres de musique classique, par intérêt pour le son de ces ensembles et la palette expressive de la contrebasse dans ces répertoires.

Depuis trois ans, parallèlement aux activités purement musicales, il travaille à la création d’un espace chorégraphique dédié à la relation musique/danse : La Dancing Playing Party.

 » Je me passionne pour la musique depuis mon plus jeune âge, en jouant de la clarinette puis du saxophone. Mon bagage scientifique, musical et technique me permet de suivre l’enseignement du CNSMDP. Je fais ensuite mes armes dans l’un des studios les plus atypiques du paysage français: le Studio La Buissonne, en compagnie de Gérard de Haro.

Je fonde en 2006 avec Michael Seminatore The Border Studio, dédié au mixage et à l’enregistrement live.

Puis en 2012, je décide de construire (de mes propres mains) ma cabine de mixage, que j’ai voulu spacieuse et conviviale. C’est maintenant dans ma nouvelle régie que je travaille depuis novembre 2013.

Mes goûts multiples, du jazz le plus acoustique au rock le plus expérimental m’ont conduit à côtoyer les plus grands noms du jazz français ainsi que les milieux underground parisiens. De la scène au studio et vice-versa.

La voix est souvent au cœur de mon travail, comme avec Poète, Vos Papiers! d’Yves Rousseau, le sextet Furrowrevisitant Cole Porter, Yves Robert et Elise Caron, Kamilya Jubran et Nhaoul ou Claudia Solal et Spoonbox.

De beaux projets sont en cours : une relecture de l’Histoire de l’Opéra par Laurent Dehors, le septet Wandererd’Yves Rousseau, All Around de Régis Huby pour voix et douze musiciens, Wasl avec Kamilya Jubran, Sarah Murcia et Werner Hasler, Nos Futurs? avec Christophe Rocher, Beñat Achiary, Mike Ladd et Anne James Chaton, Drift avec Laurent Dehors…. »

Il débute l’instrument à l’âge de 9 ans, et se tourne vers le Jazz et les musiques improvisées à la fin du siècle dernier, auprès de. Césarius Alvim, Steve Mc Craven Guillaume Orti, Benoît Delbecq, Carlos Zingaro, Fabrizio Cassol

Avec les groupes Oko, Shampoing, Art ensemble of Brest ou Rah-slup, il développe un jeu de batterie mêlant recherche timbrale et combinaisons polyrythmiques ; approche qu’il décline également dans d’autres esthétiques (pop, rock, musique bretonne, électronique…) avec les groupes Moger, Faro, Naab ou Faustine, ou avec d’autres disciplines (théâtre, danse, film muet) avec le spectacle Dékoeff, la compagnie Hiatus, For trink quartet…

Musicien sollicité en bretagne, il participe également à d’autres formations interrégionales ou internationales (Bonadventure Pencroff, Ayrad trio, Kami octet, Third coast ensemble…).

Aujourd’hui il dirige la création du Nautilis Nonet pour lequel il a composé l’intégralité du nouveau répertoire.

Céline Rivoal rejoint Nautilis pour la création Regard de Breizh (Nautilis joue Guy Le Querrec)

Céline Rivoal est accordéoniste et enseignante au conservatoire de Brest. Elle a mené une double formation musicale et musicologique.
Parallèlement à son activité pédagogique, elle se produit en concerts soliste et surtout en musique de chambre dans un répertoire qui va de la transcription à la création d’œuvres contemporaines en passant par l’improvisation.
Depuis plusieurs années, elle s’inscrit sur tout le territoire breton grâce à son implication dans la diffusion de son répertoire et dans les musiques improvisées, notamment avec le collectif « Libre Max ». Elle côtoie dans son parcours professionnel des musiciens comme Jean-Luc Capozzo, Hélène Labarrière, Joëlle Léandre, Sylvain Kassap et entame des collaborations avec des artistes comme Mikael Zerang et Dominique Jegou.