L’Ensemble Nautilis à l’International

 

Il y a maintenant 5 ans, l’Ensemble Nautilis et Penn Ar Jazz, partenaires de longue date, ont imaginé l’ARCH, un dispositif d’échanges internationaux concentré alors à cette époque sur la scène musicale américaine, plus particulièrement celle de Chicago, et la scène de Brest par l’entremise des musiciens de l’Ensemble Nautilis. Ces échanges, ces allers-retours transatlantiques ont duré 4 ans, pendant lesquels plus de 120 concerts ont été donnés, quatre groupes ont vu le jour ainsi que quatre albums. Une aventure autant humaine qu’artistique, basée sur la rencontre d’univers différents dans la veine des musiques créatives, qui ont pour leitmotiv principal de ne rien s’interdire et tout explorer.

Après quatre ans d’allers-retours exceptionnellement riches et denses, il était temps de reposer la question du renouvellement des idées, des envies, des horizons à explorer. Non pas que les perspectives d’enrichissements réciproques se soient taries entre les chicagoans et les brestois, seulement une volonté de développer cette démarche d’ouverture au monde.

Alors, toujours en partenariat avec Penn Ar Jazz, l’Ensemble Nautilis s’est mis à la recherche de nouveaux partenaires étrangers pour reproduire cette expérience ailleurs et différemment. Plusieurs pistes ont été envisagées, Liban, Norvège, Italie… c’est finalement encore le continent Américain qui l’emporte puisque c’est à Montréal que les échanges prendront corps pour ce nouvel ARCH. Durant une de ses tournées, Frédéric B.Briet, contrebassiste de l’Ensemble Nautilis, a rencontré Peter Burton, directeur du festival Suoni Per il Popolo, événement artistique tentaculaire qui a lieu tous les mois de juin dans la ville canadienne. De cette rencontre découlera tout le reste, Peter Burton acceptant de jouer le rôle d’entremetteur entre les artistes brestois et les artistes montréalais. Dans une semaine, des artistes canadiens fouleront le sol français pour quatre jours de résidence, de rencontres, d’échanges, de concerts surprises à Brest. Quelques semaines plus tard, ce seront les brestois qui s’envoleront pour Montréal afin de donner un concert et faire quelques rencontres au fil du festival.

C’est donc la première étape d’un partenariat qui nous l’espérons, sera prolifique.

En parallèle de ce partenariat à trois têtes, l’Ensemble Nautilis réactive ses connections avec les Etats-Unis et se lance dans une tournée de trois semaines qui fera voyager le trio CAROL (Christophe Rocher, Nicolas Pointard, Frédéric B.Briet) un peu partout dans le pays, entre universités, café-concerts et salles reconnues.  Christophe Rocher terminera son voyage par un saut de quatre jours à New-York pour trois concerts et un enregistrement de disque avec le musicien Joe Fonda.

Après ce périple américain, les musiciens reviennent en Europe, Frédérique B.Briet et Nicolas Pointard repartent pour la France tandis que Christophe Rocher s’envole pour l’Italie. Il sera à Modène pour une semaine entière, sept jours durant lesquels il proposera au public du festival Periferico des ateliers d’initiation à la pratique de l’improvisation, les Marmites à Sons. À la fin de cette semaine, les participants donneront un concert dirigé par Christophe Rocher.

Le Trio Carol rejoindra Christophe le 29 mai pour un concert à Brescia, dans le nord de L’italie, et des rencontres le 30 mai à Milan, dans le but cette fois de créer des connexions avec des collectifs de musiciens italiens qui nous ont sollicité pour des échanges artistiques au niveau européens qui pourraient voir le jour en 2019 et 2020.

Tous ces voyages font suite à une véritable nécessité de confronter les approches, d’ouvrir les horizons, de découvrir de nouvelles façons de faire et de construire ces musiques qui représentent par essence une matière en mouvement perpétuel, une recherche sans fin. C’est aussi parce que ces musiques restent trop souvent confidentielles, et sont donc taxées de savantes et d’élitistes, qu’il est crucial de défaire ces aprioris en développant nos réseaux au national comme à l’international pour permettre à ces esthétiques d’exister coûte que coûte, en travaillant à ce qu’elles aient un écho autant au niveau des différents artistes rencontrés que d’un public encore inconnu.

 

Les étapes :

 

Du 11 au 16 avril : l’ARCH « Montréal Maintenant ! » à Brest

Temps fort organisé par Penn Ar Jazz durant lequel le trio Carol rencontrera trois artistes montréalais (Susanna Hood, Geneviève Gauthier et Jason Sharp).

Du 23 avril au 10 mai : Tournée du trio CAROL aux Etats-Unis

Du 11 au 14 mai : Christophe Rocher à New York pour plusieurs concerts et un enregistrement de disque avec Joe Fonda.

Du 21 au 27 mai : Christophe rocher sera en Italie pour une Marmite à Sons au festival Periferico. 29 et 30 mai, trio Carol à Brescia et Milan pour un concert et des rencontres avec les collectifs de musiciens du nord de l’Italie.

Du 9 au 12 juin : le groupe Nos Futurs ?, émanation de l’Ensemble Nautilis, sera à Montréal pour un concert durant le festival Per Il Popolo.

 

La tournée du trio CAROL et de Christophe Rocher bénéficient du soutien financier de Spectacle vivant en Bretagne, de la Sacem, de la ville de Brest, de l’Institut Français, de la Région Bretagne, de la Spedidam.